Blotti autour d’une puissante abbaye médiévale, le bourg de St Germain-des-près s’est développé en dehors des remparts de Paris,  à la campagne, d’où son nom.

Si l’abbaye n’existe plus, rasée à la Révolution, l’église pointe encore, dans le ciel du 6èmearrondissement, le plus vieux clocher de la ville.

Cette promenade vous emmène à la découverte du quartier rendu célèbre par sa vie littéraire et musicale au lendemain de la 2èmeguerre mondiale : Montparnasse étant  fréquenté par l’armée d’occupation, le centre de gravité de la vie artistique parisienne se déplaça vers St Germain-des- prés, où de plus, se trouvait un café pourvu d’un poêle où on venait se réchauffer  dans ces hivers de pénurie: le café de Flore .

Sartre, Beauvoir, Prévert s’y retrouvaient. Juliette Gréco, Boris Vian  y furent  les ambassadeurs du jazz.

Auparavant confidentielle, cette musique venue dans les valises de l’armée américaine, va faire danser tout St Germain-des-prés dans les  caves du quartier .

 

 

SAINT GERMAIN DES PRES

St Germain est aussi le dernier domicile du peintre Delacroix, dont la maison-atelier donne sur l’une des plus jolies petites places de Paris, la place Furstenberg . Si on remonte encore le temps, du côté de la rue de l’Ancienne Comédie, en 1784, on rencontre Beaumarchais attendant  avec inquiétude le verdict de la censure royale et l’accueil du public venu à la première du Mariage de Figaro dans une ambiance déjà troublée par les idées nouvelles qui vont aboutir à la Révolution Française.  

 

 POUR CETTE VISITE :

 RDV au métro St Germain des prés,  boulevard St Germain, côté église samedi 26 juillet à 11h  

Cette visite s'adresse aux lecteurs du Courrier de Mantes, mais pas seulement : également à ceux du blog HISTOIRE DU MANTOIS qu'on se le dise... !

Pour s'inscrire: Contact voir blog http://www.pariscommevouslaimerez.fr

Prix de la visite : 10 €